Projet appui humanitaire aux enfants vivant avec handicap

Mis en œuvre dans l’objectif de renforcer les défenses immunitaires des enfants IMC et de leurs parents, le projet a touché les localités de Brazzaville, Pointe-Noire, Nkayi, Dolisie, Owando et Bétou. Avec l’aide du Ministère des affaires sociales, deux (2) tonnes de vivres ont été distribuées aux populations bénéficiaires. L’aide comprenait : du riz, des boites de conserve (corned beef et sardine), huile végétale, poissons salés, farine de manioc, etc. La distribution a touché environ 544 personnes.
« Nous redoutions plusieurs cas de décès du fait que certains parents devraient profiter de la pandémie pour abréger la vie de leur enfant handicapé. En fin de compte, nous n’avons déploré le décès que d’une seule jeune IMC de 30 ans (Angéla), décédée des suites d’une « erreur médicale », à Brazzaville. Cette jeune était devenue handicapée des suites d’une « erreur médicale » à 14 ans et c’est ensuite « une erreur médicale » qui l’a faite passer de vie à trépas » explique André Kabi, Directeur de MEDIPSYP et Secrétaire Exécutif de Handicap Afrique.

Célébration de la journée du 3 Décembre 2019 à l’esplanade du Palais du Parlement. La Consule des Pays-Bas au Congo livre le message de Leendert STRUIJS à l’occasion de la remise, au 2ème Lauréat, du Prix qui porte son nom – Prix Leendert Struijs pour le Congo (PLSC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *